neo90-3

Au mois d’aout j’ai craqué pour un appareil photo instantané : l’instax Mini 90 Neo Classic de Fujifilm.
Je cherchais un appareil qui me permettais d’avoir un souvenir immédiat, une sorte d’instagram à toucher et à accrocher. Voir même à montrer ou à envoyer à des personnes moins technophiles.

Je ne suis pas déçu par ce petit appareil. Un poids plume (certes il faut rajouter les pellicules) qui se fait totalement oublié dans le sac. Je l’ai trimbalé pendant les 2 semaines en Californie sans soucis. Et d’ailleurs on peut noter la bonne qualité de fabrication, je n’ai pas pris de précautions particulières et il n’a pas bronché.
L’utilisation est très simple : on choisi le mode qui convient à notre prise de vue, par exemple paysage, on effectue les réglages complémentaires si nécessaire (il y a 3 modifications de l’expositions possible : 2 high Key et 1 low Key. On peut aussi forcer/enlever le flash), et on déclenche…

Et là, on se rend vite compte aux premiers résultats qu’il peut être difficile de faire les bons « réglages » (un grand mot quand même, tout est auto) pour arriver au résultat escompté, surtout en situation un peu difficile.
Le meilleur moyen d’apprivoiser la bête sera donc de faire au départ pas mal de tests pour savoir comment mixer les différentes fonctions et trouver les bonnes combinaisons selon les situations.
Il faut noter en plus que  la qualité d’image est très bonne. Il y a toujours du contraste, de la couleur et de la netteté. Et puis vu la taille du papier les défauts ne vous sautent de toute façons pas vraiment aux yeux.

neo90-1
En tout cas, au final, c’est ce qui est amusant : l’excitation du développement et voir ce qui va apparaître sur la photo toute blanche qui sort de l’appareil.
Quelques points encore, le neo classic a un très bon design, old school mais pas jouet. C’est en partie ce qui m’a décidé par rapport au autres appareils de la marque. Par contre coté ergonomie ce n’est pas excellent. Il n’est pas facile à tenir en main et les déclencheurs (oui il y en a 2) ne tombent pas naturellement sous les doigts. Un mot sur le viseur également, petit et assez sombre,  qui va demander un petit temps d’adaptions pour bien cadrer les sujets.
Les recharges quand à elles sont très simples d’utilisation. Certes un peu chère, mais on peut trouver de bonnes offres sur Amazon par exemple.

La taille des films, mini donc : 62x46mm, me convient bien. Comme je le disais au début, dans l’optique d’avoir un instagram instantané, à voir, revoir, avoir sur soi et montrer, c’est parfait. Et puis il existe un instax Wide mais là l’appareil est énorme.
Un dernier mot sur la batterie, rechargeable et avec une très bonne autonomie. Exit les piles et ca c’est pas mal aussi.

Pour conclure, cet instax neo classic et un appareil à part, d’une utilisation simple et d’un résultat super fun, qui peut nous accompagner partout. Et cela fait largement oublié ses quelques petits défauts. Je me suis bien amusé avec en Californie et il ne quitte plus mon sac photo !

neo90-2