Le 1er juin a 5h du matin, pour une fois le réveil qui sonne ne fait pas mal à la tête, il annonce le départ pour une nouvelle destination. Cette fois pas très loin : 2h30 à peine pour aller survoler le Vésuve et se poser à l’aéroport de Naples. C’est parti pour 4 jours dans la capitale de la Campanile!

Apres avoir pris nos quartiers dans l’hôtel vers 11h30, idéalement placé sur la piazza municipio et à deux pas du Castel Nuovo, puis manger notre première pizza margherita (une institution), on décide d’explorer le quartier espagnol juste derrière.

On peut lire pas mal de chose sur ce quartier et plutôt en négatif. D’ailleurs l’hôtel nous l’a déconseillé en arrivant. Certes, c’est une des zones assez pauvre de la ville, mais aussi une authentique. Et le quartier était calme, surtout à cette heure là où tout semble assommé par la chaleur du début d’après midi. Bon, sauf les scooters déchaînés, mais c’est une constante partout dans la ville…

Le Quartieri Spagnoli monte beaucoup et se divise en petites ruelles dans laquelle les gens s’approprient les espaces. Le quartier est coloré et si vous aimez le Street Art il y a des œuvres sympa parmi la multitudes de tag (la aussi une constante dans la ville).
Vraiment ce serait dommage de ne pas arpenter quelques ruelles !

On se dirigera ensuite vers la célèbre Galleria Umberto I et la magnifique Piazza del Plebiscito. La suite la semaine prochaine !